​Le minerai extrait de nos mines est concassé, broyé puis transformé sur place en concentré de nickel-cuivre. À chaque année, 1,3 million de tonnes de minerai sont traitées à notre concentrateur, dont la production annuelle est de plus de 39 000 tonnes de nickel dans le concentré.

Le concentré de nickel est transporté par camion au port de mer de Baie Déception. Après ce parcours de 100 km, il est entreposé dans un dôme jusqu'à ce qu'il entreprenne un périple en mer de 2 600 km vers le Port de Québec, à bord du MV Arctic, un brise-glace d'une capacité de 27 000 tonnes métriques. À son arrivée au Port de Québec, le concentré est transféré dans un train à destination de la fonderie de Glencore, à Sudbury (Ontario). Ce n'est qu'après ce dernier voyage de 950 km que le concentré de nickel de Mine Raglan est fondu et coulé en matte. Le nouveau produit revient vers Québec par voie ferroviaire, puis il est expédié vers l'affinerie Nikkelverk, en Norvège, dans la ville côtière de Kristiansand, où le nickel brut est transformé en métaux de haute qualité qui seront vendus à travers le monde!