​En février 2017, Daniel Russel, de Kuujjuarapik, et Alunngirq Mesher, de Kuujjuaq, ont complété leur première rotation en tant que mineur de développement, au terme de leur formation de six mois dans le cadre du Projet Pigunnaqugut. Lancé au printemps 2016, le Projet Pigunnaqugut, qui signifie « Nous pouvons le faire », a été initié par Samwillie Grey Scott, superviseur de la mine école et originaire d'Aupaluk, en collaboration avec le département des mines. L'objectif poursuivi par le programme est de voir plus de bénéficiaires inuits occupés des postes qualifiés sous-terre.

Grâce à leur potentiel, leur ambition et leur capacité à travailler en toute sécurité et de manière productive, Daniel et Alunngirq ont été sélectionnés pour participer à la première édition de ce programme de formation. Les deux occupent maintenant la plus haute position syndiquée sous terre. Plus d'Inuits suivront leurs traces, puisque la deuxième édition du Projet Pigunnaqugut est sur le point de décoller.